Rechercher
  • Binca Ptri

Le système multicouche d'un point de vue médical

Dernière mise à jour : 9 févr.




Le fameux système multicouche que nous connaissons tout. Les pros du plein air nous le disent depuis si longtemps : le multicouche est un des meilleurs outils pour se garder au chaud. En été comme en hiver, ce système nous permet de s'adapter aux températures toujours variantes du Québec. Non seulement il nous permet de rester confortable tout au long de nos activités, mais il est primordial pour nous garder en sécurité. Explorons donc le côté médical du fameux système multicouche.



Un peu de science

À la base, l'humain est un être vivant au sang chaud. En gros, ceci veux dire que nous maintenons notre température corporelle assez stable (autour de 36.6°C en général). Considérant que les températures hivernales du Québec euvent être extrêmes, notre corps a besoin d'un coups de pouce pour le maintenir à cette température. Sans une bonne protection, il ne serait capable de survivre. Le corps perds sa chaleur par quatre phénomènes principales :



  1. Évaporation - lorsque nous transpirons par exemple

  2. Conduction - lorsqu'il y a un contact directe avec une surface froide (par exemple, on s'installe pour diner sur une roche froide en hiver)

  3. Convection - lorsqu'un vent froid vient prendre la place au vent chaud. D'où l'importance de garder cette chaleur avec nous avec un bon isolant

  4. Radiation - la radiation de la chaleur de notre corps vers l'extérieur (comme lorsque nous sommes autour d'un feu, le feu irradie de sa chaleur vers nous)


Le système multicouche est fait en sorte que chacun de ses éléments peux pallier à au moins un de ces phénomènes de perte de chaleur.


Les couches

Il y a trois grandes famille de couche:

  1. Bases (combines): Englobe tout ce qui va directement sur la peau et est important pour évacuer l'humidité.

  2. Intermédiaires (isolants): Tout ce qui nous permet de garder la chaleur que nous produisons - ex. polar, doudounes, laines, etc.)

  3. Coquilles (protectrices): Protège contre les intempéries et aide la couche de base et intermédiaire à garder sa chaleur.

Tous ensembles, les couches permettent d'éviter que nous soyons humides lors de nos activités ou escapades. Ce système permet d'ajouter ou enlever une couche lorsque nous ressentons le besoin. Par exemple, lorsqu'on commence à sentir l'humidité dans notre linge, nous pouvons enlever une couche. À l'inverse, nous avons froid - ajoutons une couche supplémentaire.


Qu'est-ce qui arrive lorsque nous gardons de l'humidité lors de nos activités ?

HUMIDITÉ = DIMINUTION EFFICACITÉ DES ISOLANTS + AUGMENTATION DE LA VITESSE DE PERTE DE CHALEUR

Le corps humain perd sa chaleur de manière exponentielle lorsqu'il est humide. Il est donc primordial d'adapter notre tenue en fonction des activités que nous faisons, ainsi que les conditions dans lesquelles nous pratiquons. Plus nous nous adaptons, moins nous courons le risque de se placer dans des situations médicales graves. Dans une circonstances où nous réalisons que malgré l'adaptation de nos couches, notre linge est tout de même humide : on ralenti, tout simplement.


Nous avons tendances à vouloir toujours allez plus haut et plus loin dans nos aventures, par contre il faut savoir se retirer lorsque les conditions ne le permettent pas. La préparation est la clé du succès.


VAUT MIEUX PRÉVENIR QUE GUÉRIR !

-Bianca

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout